Plongée du 01 avril 2017

Samedi 1 avril 2017, Julien a plongé de nouveau Sichatel avec deux objectifs :

1 )  Débuter la topographie du siphon

La plongée d'une durée de 45 mn a permis de topographier le siphon à partir du fil d'ariane d'entrée jusque la cloche n° 2 à 80 mètres.


Julien au départ avec sa tablette topo 

retour de plongée
2 ) Aprés la plongée une petite désobstruction a été réalisé avec l'aide de Vincent  et Fabien afin de pouvoir élargir l'entrée pour les futures explorations de Jean-Luc qui devraient se  dérouler lundi ou mardi. en effet l'exploration pour aller au delà des 291 m du terminus nécessite des plus grosses bouteilles et il fallait faciliter le passage à l'aller bien sur mais aussi pour le retour.

C'EST REPARTI A SICHATEL - 291 m

Les crues s'estompent- les plongeurs reviennent

Dimanche 26 mars 2017 , Julien et Jean Luc sont à pied d'oeuvre à Sichatel aux alentours de 15 h,

Jean Luc plonge le siphon, la plongée durera 1 h et le terminus atteint le 19 février (date de la dernière plongée avant les crues) sera dépassé de  66 mètres, portant le développement du siphon à 291 m avec un arrêt sur rien, la galerie continue dans les mêmes proportions.

Jean Luc avant la plongée permettant d'atteindre 291 m

Si le temps le permet samedi Julien commencera à réaliser la topographie du siphon, et il est possible qu'il y est des plongées dans la semaine du 1 au 7 avril 2017 par le club cascadé.


POUR L'INSTANT LES CRUES

Bonjour pas d'activité sur l'exploration de Sichatel pour l'instant en raison des diverses crues, mais le beau temps va revenir
deux photos de Sichatel pendant les crues de début mars :


le 12 mars


le 6 mars

ARRET SUR RIEN - 18 et 19 février 2017

SAMEDI 18 FEVRIER 2017 :

Nous voici de nouveau à l'entrée de Sichatel  -  objectif préparer la plongée du lendemain pour Jean Luc (Ligue des Hauts de France) afin de pouvoir "tirer du dévidoir"

Préparatif de Julien


Julien après s'être équiper réalisera une plongée de 45 mn jusqu'au terminus actuel ceci afin de mettre le fil d'ariane et voir la visibilité du siphon (rappel il est tombé 5, 4 mm le jeudi)

De plus au cours de cette plongée il réalisera le prélèvement d'isopodes de type Caecosphoeroma Burgundum afin de pouvoir identifier l'espèce par Bernard Hamon et le professeur Henri.

L'objectif et donc atteint et tout est prêt pour la plongée de Jean Luc dimanche.

DIMANCHE 19 FEVRIER 2017 :

Jean Luc s'engagera dans le siphon vers 10 h 45 , sa plongée aura une durée d'une heure environ.

Jean Luc a l'entrée du siphon
Le Geyser de Sichatel après cette plongée développe 225 m , Jean Luc ajoutera au cours de cette plongée 75 m , il s’arrêtera faute de piquet pour fixer le fil d'ariane, la difficulté dans ce siphon est la fixation de ce dernier en raison de la configuration de la galerie qui  est extrêmement lisse, avec des dunes d'argiles au sol.

Désormais le terminus est à 225 m dans une galerie qui a toujours les mêmes dimensions environ 4 x 3 m.

Nous aurions du avoir une vidéo de la plongée malheureusement la caméra s'est arrêté certainement en frottant sur la voûte et donc pas de film.

à suivre.......

SEMAINE DU 18 FEVRIER 2017 - SICHATEL

Il y aura peut être une plongée en fin de semaine suivant  la météo

Sinon le propriétaire a commencé à défricher le terrain  :

PAS DE PLONGEE

période du 4 février au 11 février

en raison de la semaine pluvieuse passée pas de plongée sur Sichatel  - visibilité nulle

en attente de meilleures conditions

malgré tout Sichatel n'est pas rentré en crue - juste le niveau un peu plus haut  et une turbidité entre le 5 et le 8 février

Les photos de la semaine :

Sichatel le 5-02-17
Sichatel le 07-02-17

Sichatel le 08-02-17

PLONGEE DU 27 et 28 JANVIER 2017 et le diable se cache

VENDREDI 27 JANVIER

Jean Luc (ligue Spéléo des Hauts de France)  réalisera une plongée le matin est il rallongera le développement du siphon a 150 m environ soit plus 30 m, il s’arrête sur une galerie trés importante par ses dimensions 4 m x 3 m environ - arrêt sur rien.

Julien replongera derrière mais la visibilité est totalement nulle,  il ne progressera pas, l'exploration est très délicate de ce fait. suite a ces conditions il y aura un petit méli mélo dans le fil d'ariane et devant abandonner le dévidoir.

De ce fait à Sichatel pour ses raisons il ne sera possible que de faire une plongée par jour.


Analyse de Jean Luc suite à l'incident de Julien

petite analyse de l'incident de vendredi ( l’emmêlement de julien )

j'ai réfléchi à ce qui est arrivé vendredi , vous allez voir , le diable se cache dans les détails !
lors de ma plongée , parmi les 5 amarrages  que j'ai pris , un seul n'avait pas de trou comme les nouveaux , c'est à dire ne permettait pas de faire une tête d'alouette sur le piquet . bien sûr je ne l'ai vu que lorsque j'ai voulu planté ce cinquième . donc lors de ce planté , l’élastique est sorti de la fente , pas de panique j'ai pris le temps de remettre l'élastique en place , de bien vérifier qu'il était là où je voulais - j'aurai du me douter que s'il était sorti , c'est que la fente était trop large et ne permettait pas de maintenir suffisamment l'élastique. 

j'ai fini l'équipement , verifier le maintien ,  , coupé le fil et je suis reparti , à cet instant tout était ok . mais lorsque julien est arrivé le fil était mou , parce que probablement l'élastique était sorti à nouveau de sa gorge , donc avec le manque de visi( la touille totale  en fait )  et le fil mou  julien s'est retrouvé finalement dans une mauvaise situation , qui s'est heureusement bien terminé ! 

ma conclusion , d'un tout petit rien , une gorge trop large , une plongée  peut se transformer rapidement en cauchemar , on est pas dans lot ,on est dans la meuse ,  dans la touille.


je que je préconise pour les prochaines plongées , c'est de faire un trou afin de faire une tête d'alouette  pour être sûr que de ce côté là il n'y ait plus aucun problème! et qui plus est de soigner l'équipement ( tout à gauche !!!!!!! ) 

décidément le diable se cache  dans les détails !!! 

L'aprés midi il y auront plongée à Bayard  photo ci dessous :
La résurgence de Bayard

SAMEDI 28 JANVIER :

Julien replongera le matin, son but récupérer le dévidoir, le dévidoir sera récupérer et le fil remis dans l'ordre pour les prochaines plongées.

PAR CONTRE QUAND ?  météo pas très bonne