SENTIER KARSTIQUE DE ROBERT ESPAGNE

Mardi 24 mai 2018, les premiers panneaux du sentier karstique de Robert Espagne/Beurey sur Saulx sont en train d'être posés par Meuse Grand Sud.

Pour poser les panneaux des travaux ont été préalables

dégagement du chemin 

Quelques coups de tronçonneuses

Déchargement du panneau

Transport dans la foret

Afin arrivée

Mise en attente du panneau

Ensuite il faut forer les trous à la tarière

Profondeur 70 cm



Le premier se situe au départ du sentier karstique au niveau de la Croix du Bois à la sortie de Robert Espagne direction Trois Fontaines.

pose du  panneaux 1 : le Karst
Le deuxième se situe à la résurgence du Rupt du Puits.

pose du panneau 2 La résurgence 
Le troisième se situe au niveau du forage du Rupt du Puits (photo non réalisée)

Le quatrième se situe a proximité des dolines juste avant la perte de Renesson

SORTIE SPELEOLOGIQUE ARDECHOISE

Du 5 au 11 mai s'est déroulé une sortie dans les départements du Gard et de l'Ardéche.

Le samedi 5 mai au matin c'est le départ pour 8 membres du club et 3 voitures : Jean marie, Sébastien, Julien, Stéphane, Baptiste, Jean Philippe, Matthieu, Fabien et Cedric du club Proteus.

La route défile, Chaumont, Lyon, Pierrelatte puis nous arrivons enfin en Ardéche, Nous nous arrêtons chez Bernard Magos pour lui signaler notre arrivée et aussi pour voir quelles cavités il peut nous proposer en complément de notre programme.

Le but de la sortie 2018 étant de faire l’expiration de cavités exceptionnelle que nous ne trouvons pas dans notre département.

Première journée dimanche 6 mai : nous avions prévus de faire l'Aven de la Buse, mais après une petite incursion dans cette aven, nous nous rabattons sur la traversée Estevan Barbette qui se situe à proximité.

L'entrée de l'Aven de la Buse

Devant l'entrée de la grotte Esteban
Le puits d'entrée de la grotte Esteban











































La traversée Esteban/Barbette est située sur la commune de Montclus dans le département du Gard,
La grotte Esteban développe 415 m pour un dénivelé de - 20 m. la grotte de la Barbette développe 830 m pour un dénivelé de - 40 m.

C'est une belle traversée ou les deux cavités présentent des différences morphologique. La sortie de cette traversée se fait par le laminoir si célèbre de la Barbette.

Il est dommage que la partie Barbette a cédé aux coups des casseurs et des pilleurs de grottes. Néanmoins elle possède encore quelques beaux passages concrétionnés.

Seul Julien, Matthieu, Stéphane et Fabien feront la traversée complète.

La durée de l'exploration hors MA est de  4 h 30

Quelques photos de l'exploration :

dans Esteban

On forme des équipes 

Excentriques 

Excentriques

Concrétions en chou fleur 



Draperies



Première ètroiture pour Baptiste 

Progression 

Remontée du Puits d'Esteban


Enfin le jour....

Par contre ce qui feront la traversée complète devront franchir le laminoir :



mais ça passe -  pas trop étroit dis Julien !
Sortie coté Barbette 

Au retour nous passerions voir l'entrée de la goule de Foussoubie située sur les communes de Vagnas-La Bastide de Virac. c'est une perte importante qui développe 23  km de galeries.
Les crues de ce réseau peuvent être importantes et soudaines. L'accident du 3 au 7 juin 1963 ou deux spéléologues Jean Dupont et Bernard Raffy disparurent , en leur hommage un  gouffre situé sur la commune de Samoens fut baptisé Jean Bernard par le groupe Vulcain auquel ils appartenaient . Ce fut le gouffre le plus profond au  monde avec - 1602 m.



La Goule de Foussoubie
La Goule de Foussoubie en crue

article de presse de l'accident de 1963

Dimanche 6 mai :

Nous avons rendez vous sur la commune de Bidon pour récupérer les clefs et les autorisations de circulation dans le site des Gorges de l’Ardèche pour aller explorer le réseau 1 de la grotte de St Marcel située sur la commune de Bidon mais qui en fait par donation appartient à la commune de St Marcel d’Ardèche.

Merci au club de St Marcel et à Gérard pour l'autorisation

Préparatif pour st Marcel
Le réseau 1 débute par l'entrée naturelle de la grotte, c réseau fait à lui seul la réputation des grottes de St Marcel, il se caractérise par de grands volumes, des galeries en tube aux formes parfaites et un concrétionnement trés riches.

la galerie principale s'étend sur 4 km de longueur. Une partie de cette galerie a été aménagé pour les visites touristiques.


Galerie d'entrée de St Marcel

La première Echelle 
 Les photos qui suivent sont les photos de l'ensemble du réseau 1 :




Une petite pause s'impose






C'est reparti

Proche du terminus la Chatière des Sables

Passage des passerelles

Passage du petit lac 




Nous devions explorer la partie des galeries Blanches et Rouges, mais le toboggan n'étant pas équipé en fixe nous obligea à utiliser une corde, de ce fait nous n’avions plus assez pour poursuivre cette exploration.




Admiration 


Après le passage des gours, comme à l'aller nous traversons le réseau touristique de la grotte, nous profitons d'un groupe de touriste pour profiter de l'éclairage et du son et lumière.



Nous sommes tous sur la photo

Le réseau touristique 

Une belle exploration 


Nous arrivons de nouveau à la première échelle, descente du ressaut et ce sera la sortie après 8 h sous terre.



Mardi 8 mai :

Nous avons rendez vous avec Manu pour aller explorer la grotte de la Toussaint située sur la commune de Rochegude dans le Gard.

Cavité exceptionnelle et protégée.

Son développement est de 450 m pour un dénivelé de -37 m et + 20 m

L'entrée de la grotte 



















Et c'est parti 




















Tout au long de l'exploration , se ne sont que des concrétions qui vont être admirés par tous : Disque, excentriques, draperies ..... sans commentaire






le père Noel et sa hotte étrange

Mais les belles choses se trouvent derrière des passages étroits :




Un peu d'effort vite récompensé :


Des formes crées par la nature qui ne respectent pas les lois de la pesanteur








 Une petite exploration trés sympathique merci encore à Manu pour le guidade

La joie de chacun peut se lire sur les visages






Nous retournons au gite pour une petite restauration et nous allons explorer une grande classique le réseau Cocalhére Cotepatière situé sur la commune de Chadouillet

C'est une partie d'un réseau complexe (Sauvas, Peyrejal)

les deux réseaux sont entrecoupés par l'aven de la Cocalhère.

Descente par l'Aven


L'entrée de la cocalhère





De grande galeries avec quelues massif stalagmitique et de petits gours :








Une progression aquatique :








Après une bonne exploration de 5 h nous ressortirons assez tard  de cette cavité, et nous ne pourrons pas explorer la parie 2 la Cotepatière mais ce n'est que partie remise.

Mercredi 8 mai :

Nous avons rendez vous avec Laurent et sa chienne Maya à Anduze pour aller explorer la plus belle cavité du séjour le Trou souffleur de Salindres.

Après une petite marche d'approche (130 m de dénivelée) nous arrivons à la cavité dont l'entrée est protégée. ce qui est nécessaire car c'est un spectacle féerique de cristallisation  qui va s'offrir à nous  :

Laurent devant l'entrée de la cavité

Préparation pour la descente 

La cavité va nous livrer ses beautés

Même Maya aimerais descendre


Aragonite à gogo on sait plus ou regarder :








tout le monde admire
passage délicat entre les aragonites 
C'est irréelle 
Pour continuer la progression dans la galerie il faut enlever bottes et combinaisons et visiter cette partie par trois.













il faut songer a ressortir dommage.....



On a cru rêver 
Après cette belle exploration nous allons le soir avoir le contraste, en effet nous avons rendez vous avec Bernard Magos sur une commune proche d'Issirac pour explorer une cavité qui est en cours de destruction par l'exploitation d'une carrière.

L'exploration se fera très tardivement bien sur.

C'est la grotte n°2 de la carrière qui est aussi une cavité magnifique, mais qui malheureusement va disparaître  à tout jamais seul les photos ci dessous pourrons témoigner de cette existence.

L’entrée de la grotte

Bernard Magos (88 ans) notre guide d'un soir 

Les photos qui suivent sont une alternance de ce qui est encore debout et de ce qui est déjà massacré
















après ce constat amère sur 2 h nous rentrons au gîte.

Jeudi 10 mai :

Journée tranquille pour cette dernière, nous allons tout d'abord visiter l'Aven de la Forestière qui est une cavité touristique, le gérant de la cavité Nicolas nous ayant invité pour cette visite.

Dans cet aven il est désormais possible de dormir une nuit grâce à un nouveau concept "dormir autrement " les visites de la grotte pour les touristes se font sans guide

photos de la Forestière et de son concept :

c'est pas fatiguant comme exploration

Concrétions en chou fleur

Les gours

Racine d'arbousier

Dormir autrement

Repos

Vue de la salle et du spéléo hotel
Après cette visite nous repassons a l'Aven d'Orgnac pour aller voir l'entrée naturelle :

L'entrée de l'Aven d'Orgnac

Découvert par Robert de Jolly

On peut pas y descendre
Après cette escapade nous décidons de nous rendre sur le secteur de Sauvas Peyrejal pour voir les entrées de cavités  :

Dans le petit monde des « spéléo » le système Sauvas, Peyrjal, Cocalière est largement connu. La grotte de Sauvas vous emmènera jusqu’au siphon et vous faisant découvrir le travail d’érosion de la Claysse (petit ruisseau qui se perd dans la Goule de Sauvas). Une découverte spéléologique atypique où l’homme prend vite conscience de la puissance des éléments.

La Goule de Sauvas peut se parcourir sans plongée sur 400 m, seul une marmite imposante nécessite un équipement

L'entrée de la Goule




Aprés cette petite incursion rapide dans la Goule de Sauvas, nous nous rendons à l'entrée artificielle de Peyrejal

La jonction avec la Goule de Sauvas en fait un réseau de plus de 24 km. par cette entrée on peut aller explorer entres autres la branche de Sauvas ou se trouve les magnifiques conduite forcée en ellipse.

Julien à l'entrée de Peyrejal
Photos d'archives GJM1982 les tubes
L'entrée fermée
Puis nous allons a résurgence de Peyrejal ou nous ferons une mini exploration

L'entrée 
Le premier gour


Une marmite

Erosion
Cupule d'érosion

Une petite baignade pour Matthieu


Après cette petite balade , nous retournons à Cotepatière pour ceux qui n'avaient pas pu explorer Cotepatière le mardi faute de temps.


Les galeries de Cotepatière
Dôme stalagmitique 



La sortie coté Cotepathière

Une petite descente aménagée

C'est fini  une bonne semaine
Pour terminer nous ne pouvions pas repartir sans  aller visiter le fac similé de la grotte Chauvet

La caverne de Pont d'Arc :

Photos non autorisées